Skip to content

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le combat de Rivka pour recevoir son guet.

Dans le cadre de notre activité du 18/11/2020 à 20h00 : https://maisondelaculturejuive.be/evenements/avoir-son-guett-le-parcours-des-combattantes/
en compagnie de Katy Bisraor Ayache, nous avons le plaisir de relayer un article de son blog:
http://frblogs.timesofisrael.com/author/katy-bisraor-ayache/
www.endirectdejerusalem.com

Après des mois de lutte et de solitude, Rivka, 25 ans, mère de trois enfants vivant à Jérusalem, a choisi de raconter publiquement son combat pour sa liberté, son combat pour obtenir son guet. Après avoir souffert en silence pendant deux ans et demi, Rivka a décidé de dévoiler sur les réseaux sociaux le cauchemar dans lequel elle vit.
Les griefs de l’un contre l’autre, aussi graves soient-ils ne peuvent être l’objets d’un débat public. Ce serait fausser le débat de vouloir se faire juge d’une histoire.
Le choix douloureux et désespéré qu’a fait Rivka de raconter sa vie et son intimité sur les réseaux sociaux, permettra-t-il de mettre fin au conflit ?
Cette nouvelle tragédie de lutte pour le guet impose une réflexion urgente. Lorsqu’il n’y a plus de chance de vie en commun, l’homme doit donner le guet à sa femme, et la femme doit accepter ce guet. C’est la Loi juive. Ce message doit devenir la norme.
Le dossier de Rivka est chez nous depuis deux ans. Avec le soutien actif des autorités rabbiniques et des tribunaux rabbiniques en France et en Israël, tout a été tenté pour arriver à une solution à l’amiable. En vain.

Rivka veut tout simplement sa liberté.

Nous sommes face à un cas cruel, immoral et intolérable de refus de guet. Un homme porte atteinte à la liberté d’une femme, viole ses droits les plus élémentaires, la retient de force dans une prison. Un guet en 2020 ne s’achète pas. Ce temps est révolu. Le mari de Rivka et les autres maris récalcitrants doivent le savoir.
Le guet est un droit. Le guet est un devoir. Le guet est une mitzva. (Dvarim, Deutéronome, 24)

« Il y a un temps pour la guerre, il y a un temps pour la paix, » et le temps de la paix est venu, avant que la violence des uns contre les autres sur les réseaux sociaux ne brise le couple, leur famille, leurs enfants.

Le temps est venu pour Rivka et pour son mari de continuer leur vie avec dignité. Nous espérons, que le choix douloureux et désespéré qu’a fait Rivka de raconter son histoire, sa vie, son intimité sur les réseaux sociaux, permettra rapidement de mettre fin au conflit.

Rivka ne veut pas faire la guerre. Rivka ne veut pas porter atteinte au père de ses enfants. Rivka veut tout simplement sa liberté.

Katy Bisraor Ayache.
Février 2020

à propos de l’auteur

Katy Bisraor Ayache est journaliste et toénet rabbanit, avocate devant les Tribunaux rabbiniques d’Israël et spécialisée dans le Droit de la Famille. Cette profession d’avocate devant les tribunaux rabbiniques a longtemps été interdite aux femmes et l’ouverture d’un cursus par le Rabbinat représente un des grands acquis dans la lutte pour le statut de la femme au sein du judaïsme. Katy Bisraor est l’auteur du Blog, endirectdejerusalem.com, qui couvre l’actualité de la société israélienne, avec au début de l’année 2019, plus de 10.000 abonnés. Katy a publié en mars 2013 aux éditions Inpress, ” Israël, Chroniques intimes d’un pays, une journaliste raconte ” un livre à succès auprès de la communauté juive francophone. Et en 2016 le livre ” Le Mariage, tout sur le mariage juif ” aux éditions Pardess Créations. Elle a travaillé sur plusieurs études concernant le nouveau statut des femmes dans le judaïsme, les femmes ultra-orthodoxes ainsi que sur les femmes bédouines. Katy a été pendant plus de trente ans, de 1981 à 2018 la correspondante de Radio J en Israël et a couvert au quotidien l’actualité d’Israël pour la radio. Aujourd’hui, Katy représente devant les Tribunaux rabbiniques israéliens, des femmes (et des hommes ) dans leur procédure de divorce et dans leur combat pour obtenir leur guet.

Notre rendez-vous est pris pour notre activité du 18/11/2020 à 20h00 : https://maisondelaculturejuive.be/evenements/avoir-son-guett-le-parcours-des-combattantes/
Veuillez acheter un accès zoom sur notre site! Tous les bénéfices seront reverser à l’association “Tamid Yahad