Catégories

La Kabbale face au problème du mal – Gikatilla, Les portes de la Lumière

robbe

L’appel éthique, refuge de la Transcendance dans l’histoire.

Par Edouard Robberechts

L’esprit humain ne peut accepter le “MAL” comme faisant partie du monde.
Comment un Dieu qui veut le bien de ses créatures, peut-il laisser le mal se développer ?
D’où vient la force qui en l’homme lui permet de se révolter et de s’opposer au projet divin ?
Le texte de la Kabbale est très singulier par rapport à cette problématique.
Edouard Robberechts est maître de conférences en philosophie juive à l’université d’Aix-Marseille depuis 2003. Il a également travaillé au centre d’études phénoménologiques de l’Institut supérieur de philosophie de l’université Catholique de Louvain. Il est spécialiste des pensées de Franz Rosenzweig, Emmanuel Lévinas et Paul Ricoeur, sur lequel porte sa thèse de doctorat. Ses recherches récentes l’ont amené à investir le champ des relations entre éthique, religion et politique, et à élargir le champ de la philosophie juive en direction de la Cabale et de son histoire – et de manière plus générale, en direction de l’herméneutique rabbinique.   
En collaboration avec le CCLJ

Réservation obligatoire :  reservations.mcj@gmail.com

PAF : membre 10€ – non membres 12€

Infos pratiques

Date

06 Juin

Time

20:00 - 22:00

Lieu

CCLJ
52 rue Hôtel des Monnaies B-1060 bruxelles

Partagez l'événement