Skip to content
  1. Home
  2. Art
  3. Peinture
  4. Vie ou Théâtre ? de Charlotte...

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vie ou Théâtre ? de Charlotte Salomon (suite) : conservation et parcours d’une œuvre monumentale.

Collection Musée juif, Amsterdam
© Fondation Charlotte Salomon
Charlotte Salomon ®

A la fin de livre Charlotte de David Foenkinos, (https://maisondelaculturejuive.be/litterature/histoire-vraie/charlotte-de-david-foenkinos-un-roman-dans-le-roman/) , l’auteur nous narre le parcours de l’œuvre après la mort de l’artiste : « Se sachant en passe d’être arrêtée, écrit-il, elle va confier ses toiles au docteur Moridis en lui disant : « C’est toute ma vie ». Son père et sa belle-mère, Albert et Paula sont arrêtés aux Pays-Bas, réussissent à s’enfuir du camp de Westerbork et se cachent jusqu’à la fin de la guerre. Ils apprennent la mort de Charlotte et décident de partir sur ses traces en 1947. », poursuit l’écrivain.

Ils retrouvent Ottilie Moore, l’Américaine qui avait caché Charlotte Salomon en France, qui lui avait fourni du matériel de peinture et à qui le docteur Moridis a confié l’œuvre. Elles leur racontent Charlotte et son travail. Le docteur Moridis est présent et répète la phrase prononcée par Charlotte : « Ceci est toute ma vie. » Albert et Paula se voient confier l’œuvre.

En 1961, encouragés par les réactions de leurs amis issus du monde culturel, Paula et Albert organisent une exposition en 1961 au Pays-Bas, suivie par d’autres en Europe et aux Etats-Unis. L’œuvre sort de l’ombre et Charlotte Salomon acquiert une notoriété méritée à travers le monde.

« Progressivement les rétrospectives s’espacent. Albert et Paula, vieillissants, ne peuvent plus s’occuper de l’héritage. En 1971, ils décident de tout léguer au Musée juif d’Amsterdam. La collection y est toujours, sans être exposée en permanence. », écrit Foenkinos.

Dès lors, que devient cette production depuis 1971 ? Pour le savoir, il fallait contacter le Musée juif d’Amsterdam. Tant la conservatrice que le coordinateur photographique ont été un puits riche en sources d’informations.

Ils nous ont envoyé un lien, au-delà de toute espérance. Celui-ci en offre neuf qui donnent une vision globale, précise et complète de l’œuvre et de son artiste. Il est disponible en néerlandais et en anglais et aussi en français pour Vie ? ou Théâtre ?.

L’œuvre complète est le premier lien. Certes, l’écran n’est pas une toile, ni une reproduction dans un beau livre d’art, mais il permet au lecteur et à l’amateur une première approche. Il comporte les annotations musicales et une version audio des textes. On ne pouvait faire, ni rêver mieux. Le Musée juif d’Amsterdam montre sa grande générosité en permettant à tout un chacun de découvrir toute l’ouvrage gracieusement.

Collection Musée juif, Amsterdam
© Fondation Charlotte Salomon
Charlotte Salomon ®

Le lien réalisé par le Musée juif d’Amsterdam, Introduction à son œuvre et à sa vie offre une courte biographie, accompagnée de dessins et photos, son parcours après la mort de l’artiste et des explications sur l’ouvrage si particulier.

Le lien suivant décrit, comme son nom l’indique, les personnages principaux de Vie ? ou Théâtre ? Deux liens sont consacrés à la musique du livre. L’un avec une liste exhaustive des annotations musicales et renvoi vers les gouaches concernées, l’autre, à toutes les chansons. On trouve aussi une chronologie de Charlotte Salomon, de 1913 à 1971. La même période pendant laquelle se déroule le roman de David Foenkinos. Les expositions passées et futures sont aussi disponibles.

On peut également voir les peintures et dessins de l’artiste qui ne se trouvent pas dans Vie ? ou Théâtre ? Plus d’info, vous permet d’aller encore plus loin, avec l’accès aux matériels audios et vidéos, dont une interview de 1967 de Paula et Albert Salomon.

La page de ce site est à l’image de l’œuvre et de l’esprit de Charlotte Salomon. Il est on ne peut plus accompli. L’amateur et le critique d’art seront plus que comblés, le lecteur, plus que ravi. L’hommage du Musée juif d’Amsterdam est à la hauteur de cet héritage. On ne peut qu’être admiratif et le féliciter.

« Comme vous pouvez le constater, nous explique la conservatrice, l’œuvre de Charlotte Salomon ne reste pas dans l’ombre mais attire de plus en plus l’attention à travers le monde. Cette année deux films seront présentés. La tournée de 230 œuvres se poursuit et est maintenant présentée à Houston, au Texas. L’année prochaine probablement à Munich. »

« L’œuvre de Charlotte est unique. On ne peut pas prendre un dessin et l’envoyer ici ou là. C’est une succession à lire, indissociable. Le Musée juif d’Amsterdam conserve l’œuvre simplement. Par ailleurs, les gouaches sont fragiles et nécessitent l’ombre au moins six mois par an. », nous avait expliqué David Foenkinos.

Le livre offre en plus, une note émouvante de l’éditeur. A la fin , on peut aussi y lire un texte de Emil Strauss, ami proche de Charlotte Salomon et de sa famille, suivi de celui de Joël Cohen, Ad Petersen et Batya Wolff, tous trois historiens de l’art et collaborateurs à des expositions de Charlotte Salomon.

On ne peut que se réjouir que Charlotte Salomon ne soit jamais tombée dans l’oubli et que le Musée juif d’Amsterdam se montre digne d’un tel héritage. Une production gigantesque et fragile qu’il faut conserver, mais aussi faire voyager. Cela demande un investissement et un travail considérable. Un amour profond pour le devoir de Mémoire et la Culture. Charlotte Salomon, dans son désespoir, avait raison d’y croire.

Collection Musée juif, Amsterdam
© Fondation Charlotte Salomon
Charlotte Salomon ®

Au nom de La Maison de la culture juive et en mon propre nom, je tiens à remercier grandement le Musée juif d’Amsterdam pour sa collaboration de tout instant, sa générosité, sa patience et son autorisation de reproduction gracieuse en haute définition des œuvres et photos de Charlotte Salomon. Un immense merci aussi à David Foenkinos, pour avoir répondu à nos questions avec rapidité et gentillesse et surtout, mais alors surtout, pour avoir écrit Charlotte, l’avoir fait lire à des millions de lecteurs et de lycéens, dans des écoles qui ont placé ce roman dans le programme scolaire sur l’histoire relative à la Shoah. Lien du Musée juif d’Amsterdam : https://jck.nl/en/node/3396 Pour l’achat du livre : https://jck.nl/en/node/738

Le Musée juif d’Amsterdam nous invite à vous informer sur le prochain documentaire des sœurs Coulin, dont voici le lien: https://ville-data.com/que-faire/agenda/Avant-premiere-Charlotte-Salomon-la-jeune-fille-et-la-vie-de-Delphine-et-Muriel-Coulin/Paris-4e-Arrondissement/75-227059-75104

Le musée historique juif est un musée de la ville d’Amsterdam consacré à l’histoire, la culture et la religion du peuple juif à la fois aux Pays-Bas et dans le reste du monde. Il est situé au cœur de l’ancien quartier juif du Jodenbuurt.

Paule Gut

Musée juif d’Amsterdam : Nieuwe Amstelstraat 1, 1011 PL Amsterdam, Pays-Bas:
https://www.amsterdam.info/fr/musees/musee-de-histoire-juive/

Charlotte Salomon, Vie ? ou Théâtre ?, Editions Le Tripode, 2015, 820 pages, version française.

Charlotte, roman de David Foenkinos, Editions NRF Gallimard, 2014, 221P.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charlotte_Salomon

https://jck.nl/en/exhibition/charlotte-salomon-close

Article JMAG 1

Article JMAG 2

Article JMAG 3