Monsieur Benny, dialogues inachevés

Mar ’18 18 dans les locaux du CCLJ ,

Conférence – débat
Mémoire, quête d’identité, résilience

Rencontre avec Daniel Wagner autour de son livre :
Monsieur Benny, dialogues inachevés

Présentation : Annie Bergot (auteure)

Né en 1953 de parents belges (son père était Bruxellois et sa mère Liégeoise), Daniel Wagner a grandi à Bruxelles.
Licencié en Physique à l’ULB en 1975, il poursuit ses études à Jérusalem (MSc 1977, PhD 1982), qu’il complète par une spécialisation à l’Université Cornell à Ithaca, NY (1982-1985).
Chercheur à l’Institut Weizmann depuis 1986, il y est nommé Professeur en 1991 dans le domaine des matériaux avancés tels les nanotubes de carbone, le graphène et les matériaux biologiques.Il est l’auteur de nombreux articles scientifiques et le récipiendaire de plusieurs prix internationaux dont, en 2014, le Prix Christoffel Plantin décerné à un belge non-résident ayant contribué au rayonnement de la Belgique à l’étranger.

Ce récit inspiré de dialogues réels restitue la recherche du lien entre Monsieur Benny et son fils Daniel.
Le père, qui semble n’être jamais vraiment là où on le cherche, vit à Bruxelles tandis que le fils est parti en Israël.
Leur relation se poursuit en pointillés entre sourires, questionnements, affrontements verbaux, et émotions. Personnage intrigant, qui est vraiment Monsieur Benny ? Le charmeur du quartier ? Un incurable affabulateur ?
Comment distinguer dans son existence le réel de l’imaginé ?
Plusieurs thèmes importants éclosent, qui semblent converger vers une question-clé: Compensons-nous inconsciemment – et de quelle façon ? – les rêves insatisfaits, les échecs parfois, de nos parents ?
Une seconde vie s’ébauche pour le fils, à travers le recueil de la mémoire, la recherche des traces, la découverte de documents d’archives, de lieux et de photos.
Une quête personnelle sur laquelle se dessine l’histoire d’une famille juive belge avec, en arrière-plan, l’ombre de la Shoah.
Découvrir une vérité qui libère autant les deux générations, comme le dit le narrateur : « Quelque chose en moi a bougé. Ma colère a complètement disparue. »

Date Le 18 mars 2018 à 20:00
Lieu dans les locaux du CCLJ
Adresse 52, rue Hôtel des Monnaies
1060 Bruxelles
Prix 6 euros/8 euros réservation obligatoire àmaisondelaculturejuive@hotmail.com