Hans Jonas « Penser Dieu après la Shoa »

Fév ’19 20 dans les locaux du CCLJ

KUMZITZ

Par Yonathan Kreisman, philosophe en éthique, ULB

L’Éternel nous a-t-il abandonnés pendant la Shoah? Ou n’existe-t-il pas?

Voici des questions légitimes qui traversent notre esprit depuis 75 ans.

Après les atrocités commises durant la Shoah, penser le concept de Dieu est difficile pour un grand nombre de personnes. Comment reprocher à ceux qui ont souffert de renier l’idée d’un être tout-puissant et infiniment bon ?

La Shoah n’est pas, bien entendu, l’unique occurrence de la cruauté humaine et le concept du divin semble très faible, bien que la mort et la destruction sont étroitement liées à l’histoire de l’espèce humaine.

Est-il donc encore possible de penser le concept de Dieu malgré tout cela ?

Hans Jonas s’attaque ainsi à cette question dans « Le concept de Dieu après Auschwitz« , texte qu’il qualifie lui-même de « morceau de théologie franchement spéculative ».

Pourtant, Jonas nous partage dans cet ouvrage une vision du concept de Dieu adapté à la fin de la Shoah au travers de considérations kabbalistiques.

Yonathan Kreisman nous parlera de cette question largement développée par Hans Jonas (Philosophe Juif)

Un verre et une collation seront offerts à l’issue de la conférence.

Date Le 20 février 2019 à 19:00
Lieu dans les locaux du CCLJ
Adresse 52, rue Hôtel des Monnaies
1060 Bruxelles
Prix 8 euros/10 euros