Bialik, LE poète national en Israël

Mai ’19 22 dans les locaux du CCLJ

KUMZITZ (conférence avec un verre de l’amitié)

Par Dominique Godberg

Chaïm Nachman était un homme révolté, qui n’admettait pas la docilité, la dépendance à l’autorité. Il était, ce qu’on appelle aujourd’hui, un lanceur d’alerte, dénonçant les violences à l’encontre des Juifs.Il a agi par ses actes et par  ses mots. L’essentiel de son œuvre est rédigé en hébreu. Il a permis à la littérature hébraïque de prendre le tournant de la modernité.

Ce qui n’empêche pas que les poèmes qu’il écrit en yiddish au début du 20eme siècle sont parmi les meilleurs de la poésie yiddish moderne de l’é poque. Son œuvre va de la rédaction de poème d’amour, à l’écriture de chants populaires ou aux récits pour enfants, aux récits mystiques, ou encore à la traduction en hébreu des grands noms de la littérature européenne.

Elle est devenue une partie essentielle de la culture et de la littérature israéliennes modernes.

Dominique Goldberg a travaillé dans le monde de l’entreprise puis a opté pour l’engagement professionalisé dans la communauté juive en travaillant actuellement au Keren Hayessod, une organisation qui collecte des fonds pour réduire les écarts sociaux en Israël et renforcer le lien entre Israël et la Diaspora.

Date Le 22 mai 2019 à 19:00
Lieu dans les locaux du CCLJ
Adresse 52, rue Hôtel des Monnaies
1060 Bruxelles
Prix 8 euros/10 euros